Plate forme physique

Présentation

Le mésocentre ESPRI IPSL met à disposition de ses utilisateurs les ressources suivantes :

  • Stockage : environ 3 Po répartis sur deux clusters reposant sur une architecture distribuée Lustre évolutive.
  • Calcul : deux grappes de calcul totalisant plus de  2000 coeurs. La puissance de calcul totale est de 2,3 Tflops.
  • Des machines virtuelles : en 2015 une trentaine de machines virtuelles
  • Réseau :
    • des interconnexions internes
    • une interconnexion des deux sites
    • des connexions externes

Le mésocentre IPSL constitue une e-infrastructure distribuée qui s’appuie sur deux datacentres :

  • datacentre IPSL-UPMC localisé sur le site de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris)
  • datacentre IPSL-X localisé sur le site de l’Ecole Polytechnique (Palaiseau)

<Inclure ici un schéma simplifié des 2 datacentres>

 

Technologies

Technologie Lustre :
  • les espaces de stockage, répartis sur deux clusters, reposent sur une architecture distribuée Lustre. Cette technologie de stockage, largement utilisée dans les centres de calcul régionaux et nationaux, a été choisie pour
    • ses performances : plusieurs gigaoctets par seconde en écriture
    • la mise à l’échelle : l’ajout de volumétrie n’impacte pas les performances de l’existant (elle l’améliore souvent !)
    • son indépendance vis à vis des fabricants d’équipements : cela optimise la pérennité des investissements passés et futurs

 

Technologie de virtualisation :
  • l’infrastructure de virtualisation des systèmes s’appuie sur Vmware Vsphere et Xen
  • c’est un support aux applications de mise à disposition des données. Cette configuration est essentielle pour :
    • disposer d’une grande réactivité vis à vis des projets : mise à disposition rapide via un guichet unique
    • proposer aux équipes de développement des environnements de test/pré-production

 

Technologie Réseau :
  • des interconnexions locales par un réseau très rapide et à faible latence (InfiniBand QDR à 40Gb/s et FDR à 56Gb/s)

  • une interconnexion des deux sites par RENATER/RAP/SAFIR sur une fibre optique dédiée à 1 Gbps
  • Accès en lecture seule au données situé sur l’autre site (pour éviter les recopies de données et optimiser au mieux les ressources de stockage).

 

Spécificités

Par rapport aux mésocentres existants, celui-ci possède quelques originalités :

  • large espace de stockage de données associé directement à une puissance de calcul raisonnable et adaptée
  • accès des machines virtuelles utilisées pour la distribution de données au réseau à très haut débit Infiniband. Ce choix technologique autorise des temps d’accès aux données particulièrement rapide et supprime la latence entre la couche applicative qui présente les données et le système de stockage